Tout commença un dimanche 22 décembre 2013 en plein culte où Trésor Kwetuenda entendu de la part du Seigneur une voix intérieure lui demandant de se retirer au Jardin Botanique de Kinshasa. Alors qu’il traversait son baptême de feu, il s’y rendra furieux avec l’intention de demander à Dieu de compte sur l’explication de sa situation qu’il n’arrivait pas à comprendre : rupture avec sa relation amoureuse, escroquerie sur son plus grand projet informatique…

Mais hélas, arrivé sur le lieu, le Seigneur commença par lui faire comprendre qu’il n’avait aucun compte à lui rendre et se mis à lui demander de mettre au point une plate-forme technologique et médiatique dédié à l’enseignement de la Parole de Dieu avec pour objectif de renouveler de l’intelligence des chrétiens (Romain 12:2), d’où le nom Metanoia.

Nouvellement converti, il demanda à Dieu de faire de lui ce qu’il aimerait qu’il fasse aux autres car à l’époque il ne savait même pas distinguer les livres de l’ancien au nouveau testament.

C’est depuis lors que sa vie changea de tournure. Une passion énorme de la connaissance de la Parole lui envahi au point où il s’obstina a changé sa personne intérieure pour plaire à Dieu. Durant son parcours de formation personnelle, il tomba sur le livre : Maintenant ça suffit, il faut que ça change d’Yvan Castanou dont le message cadré exactement à son appel. Il aima tellement cet homme de Dieu à cause de la profondeur de ses messages qu’il lui écrit sur sa page Facebook pour non seulement lui bénir pour la transformation qu’a apportée ses messages dans sa vie mais également lui signifier combien il aimerait être un canal de transformation des vies des gens pour Jésus comme lui.

Après plusieurs insistance, le gestionnaire de la page d’Yvan Castanou qui répondu à son message pour rendre gloire à Dieu. Il lui manifesta combien il aimerait bien comprendre les écritures comme lui et le gestionnaire pria pour lui via chat facebook et depuis ce jour son intelligence s’ouvrit au point où sa compréhension des écritures émerveillait tout ceux qui était autour de lui.

C’est ainsi qu’il gravi en responsabilité à la Compassion Kintambo, son église locale, en devenant respectivement prédicateur puis finalement responsable de la formation de baptême et affermissements.

Après 6 ans le