Le réveil : Et le coq chanta

📖 Marc 14:26-31, 66-72

Aujourd’hui, j’aimerai aborder ce thème sous un angle différent. Voyons le réveil comme ce dispositif que nous nous sommes servi ce matin pour nous réveiller. La plupart d’entre nous ont sûrement utilisé une application de réveil préalablement installé dans leur smartphone qu’ils ont juste réglé pour être à mesure de se réveiller à temps.De même, voyons l’esprit de réveil comme un esprit installé en nous par Dieu depuis notre création mais qui n’attend que son réglage pour être à mesure de réveiller ceux qui dorment autour de nous.

Quand nous nous penchons sur les péricopes que nous avons lu tout au début, Jésus s’adressant à Pierre, le fait comprendre qu’il le niera 3 fois avant le 2ème chant du coq.

Pourquoi fait-il allusion au coq ?

En fait, à l’époque de Jésus, la technologie n’étant pas si développée, il n’existait pas de réveil comme ceux de nos jours. On se servait habituellement du 2ème chant du coq comme réveil afin de commencer les activités de la journée.
En se situant dans ce contexte, vu qu’il fait allusion au chant du coq, on voit bien que Jésus sous-entend que Pierre dors. D’ailleurs le mot grec désignant le sommeil est Hupnos duquel est issu le mot français Hypnose. Étant hypnotisé par le diable, Pierre s’est retrouvé en train de nier Jésus sans se rendre compte.

Ainsi, dans son amour Jésus envoya plusieurs agents pour le réveiller : D’abord une servante du souverain sacrificateur.

Que représente-t-elle dans cette histoire ?

Dans le livre d’Hébreux 4:14, il est écrit :

“Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons”

Hébreux 4:14

Elle est l’image d’un chrétien affermi travaillant auprès du souverain sacrificateur Jésus. Et à notre grande surprise avec toute sa connaissance acquise auprès du souverain sacrificateur, elle a échoué malgré 2 tentatives mais bizarrement le chant du coq a réussi à sa 2ème tentative à réveiller Pierre.

Ce qui veut dire qu’il y a des âmes qui ne pourront être gagné que par vous peu importe votre connaissance. Le coq a juste chanté, il a fait son travail routinier mais à la différence de ses autres chants, puisqu’il y avait déjà une parole du Seigneur qui était sorti à ce sujet, la présence du Saint-Esprit a fait de ce chant un réveil efficace pour sortir Pierre de son sommeil spirituel.

Aussi petits vous considérez-vous dans l’église, certaines personnes ne trouveront le Salut que par l’entremise de votre personne. C’est pourquoi tout chrétien doit servir dans le corps de Christ, nul ne doit s’exclure car Dieu nous veut tous au travail pour sauver le maximum d’hommes.

Jésus ne nous demande pas trop !

Il nous demande juste de chanter afin de permettre au regard de Pierre de se croiser à son regard pour qu’il fasse le reste. Quand vous lisez la même histoire dans l’Evangile de Luc 22:61, vous verrez que ce n’est pas le chant du coq qui a réveillé Pierre mais il a juste permis au 2 regards de se croiser pour qu’il reprenne ses esprits.
Le chant pour le coq est la chose la plus facile et la plus passionnante qu’il puisse faire. De même servons le Seigneur dans le domaine auquel nous nous sentons le plus à l’aise, le domaine qui nous passionne d’avantage. Si le travail que vous faites à l’église ne vous passionne pas, vous serez une pierre d’achoppement pour ceux qui vous dirigent et il vous sera difficile de grandir dans la foi.

Peut-être que vous pensez être inutiles dans le corps de Christ ou dans l’église locale. Soyez rassurés que vous êtes bien plus qu’un simple coq. Si Dieu peut utiliser un coq pour réveiller Pierre, Dieu peut se servir de votre service dans l’église locale, ou de votre façon de vivre dans votre milieu de travail pour sauver des vies. Que chacun de nous trouve ainsi dans l’église locale et dans le corps du Christ ce à quoi il doit servir pour l’avancement du Royaume de Dieu mais seulement qu’il le fasse avec passion. Voilà pourquoi je vous recommande de trouver ce que vous pouvez faire dans le domaine qui vous passionne le plus.

Faisons notre travail et le Seigneur se chargera du reste.

Ne pense pas que le travail que l’autre fait est mieux que ce que tu peux faire en étant à l’aise. Dans le culte le prédicateur, le caméraman, l’ingénieur de son, le protocole etc… auront la même récompense auprès du Seigneur pour le service qu’ils ont rendu à un même culte afin de gagner les âmes. C’est pourquoi prenons au sérieux le service que nous rendons au Seigneur.

Que Dieu vous bénisse abondamment !

© Trésor Kwek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.